Diagnostic structure et sondages
une expertise à votre service

Sondage de structure bâtiment

Sondage structure bâtiment

 

Sondage structure bâtiment

Face à certaines circonstances, un sondage structure bâtiment s’impose. Une telle opération sert à identifier un éventuel désordre sur l’ouvrage étudié ou sa structure porteuse. Ce type de sondage peut porter sur un plancher, une poutre, une façade, les fondations, etc. A savoir, pour mener un sondage structurel, des essais destructifs et non destructifs peuvent être entrepris.

Vous avez besoin d’une entreprise spécialisée en sondage structure ? Vous pouvez dans ce cas accorder toute votre confiance à notre équipe. Contactez-nous sans plus attendre pour toute demande !

L’objectif de l’opération

sondage structure bâtiment

Un sondage structure bâtiment peut suivre divers objectifs. Toutefois, la plupart du temps, cette opération sert à déterminer la conformité et la stabilité d’une structure. Cela peut intervenir dans divers contextes : une réhabilitation, le changement d’usage d’une construction ou encore l’apparition de désordres. En fonction de la situation, les éléments sondés peuvent varier. L’attention du sondage structure peut alors porter sur les poutres, poteaux, dalles, balcons, fondations…

Différents types de sondages structurels

Comme vous le savez peut-être, un sondage structure bâtiment peut prendre diverses formes. En l’occurrence, nous pouvons distinguer deux catégories : les essais destructifs et non destructifs. Si les premiers abîment légèrement l’ouvrage, notez que les dégâts occasionnés sont systématiquement réparés.

Quoi qu’il en soit, notez que BIBTP maîtrise les deux types d’essais grâce à une expertise pointue et un matériel professionnel. Entrons dans le détail !

Essais destructifs

Parmi les essais destructifs, nous comptons le carottage, le sondage avec burineur, les essais de carbonatation, le prélèvement d’acier ou encore la reconnaissance de fondation.

Carottage

Sondage structure - carottage

Afin de déterminer les caractéristiques d’un béton, il est possible de réaliser un carottage. L’objectif est ici de prélever de la matière, qui sera ensuite étudiée en laboratoire. En l’occurrence, certaines normes sont ici applicables. La norme 13791 exige notamment l’obtention d’au moins 3 éprouvettes de béton dans le cadre de sa caractérisation.

Pour information, un tel sondage structure n’affecte pas la solidité de l’ouvrage. Dans cette optique de sécurité, les carottages se font loin des armatures métalliques préalablement détectées. De plus, notez que les trous créés par les prélèvements sont ensuite colmatés.

Sondage structure bâtiment avec burineur

En matière de sondage structure bâtiment, nous sommes parfois amenés à utiliser un burineur. Cet outil nous permet alors de mettre à nu les aciers afin d’en mesurer le diamètre et l’état de conservation.

Essais de carbonatation

Les essais de carbonatation sont considérés comme des sondages destructifs puisqu’ils nécessitent généralement un prélèvement de matière par carottage. A savoir, cette méthode est souvent employée lors des diagnostics de structure. Et en l’occurrence, la technique de la phénolphtaléine est sans doute la plus usitée.

Ainsi, ce sondage structure consiste à appliquer de la phénolphtaléine sur une coupe fraiche du béton. La couleur de la solution indique alors si le béton est carbonaté ou pas. Plus exactement, celui-ci se colore en rose si son pH est supérieur à 10, soit s’il est non carbonaté. En revanche, celui-ci reste incolore si son pH est inférieur à 8, soit s’il est carbonaté.

Pour préciser, si après cet essai, le béton reste incolore, cela indique un grand risque de corrosion des aciers par carbonatation. Et cela provoque bien souvent des éclats de béton.

Prélèvement d’acier

Par rapport à certaines situations, notamment en cas de doute sur la nuance d’acier et sans indication sur la date de construction, un prélèvement d’acier peut intervenir. Ce sondage structure aura pour objectif de cerner la limite d’élasticité des aciers en présence.

A savoir, la norme NF EN 1992 Partie 1-1 prévoit une plage de limite d’élasticité comprise entre 235 Mpa et 600 Mpa. En l’occurrence, Mpa désigne l’unité de mesure méga-pascals, correspondant à la résistance mécanique du matériau testé.

Reconnaissance de fondation

Dans certains cas, les fondations sont à l’origine des désordres observés. Ainsi, les fouilles de reconnaissance de fondation constituent un autre sondage destructif à notre disposition. Une telle opération permet d’identifier le type de fondations d’un ouvrage et la capacité portante de celles-ci. Pour information, les fouilles se font soit manuellement, soit à l’aide d’une pelle mécanique.

Des essais destructifs s’imposent sur votre ouvrage ? Sachez que BIBTP est parfaitement équipé pour mener ce type de mission. Contactez-nous pour toute demande dans le domaine !

Essais non destructifs

A côté des essais destructifs, des sondages non destructifs peuvent être menés sur un ouvrage. Parmi ceux-ci, il y a les essais pachométriques, les essais au scléromètre, ou encore le scan au radar. La non-dégradation de l’ouvrage constitue le grand avantage de ce style de sondage structure. Bien évidemment, vous pouvez compter sur notre bureau d’étude pour les réaliser si besoin !

Essais au pachomètre

Les essais pachométriques ou Ferroscan sont régulièrement employés dans le domaine du diagnostic de structure. Et pour cause, un tel sondage structure s’avère relativement simple à réaliser et rapide. En l’occurrence, il ne cause aucun dommage sur l’ouvrage ou la zone à étudier. Après un passage sur la surface en béton, le pachomètre de type Ferroscan fournit une imagerie en 2D et 3D quant à l’armature métallique. Ainsi, il est possible de connaître le positionnement des aciers mais également les enrobages, selon une marge d’erreur assez faible.

Le fonctionnement d’un Ferroscan

Vous vous demandez comment fonctionne un Ferroscan ? Sachez alors qu’il s’agit d’un appareil équipé d’une bobine capable d’émettre un champ magnétique et de bobines réceptrices. Ainsi, lors du passage du Ferroscan sur le béton, les variations électromagnétiques peuvent être mesurées, permettant ainsi d’obtenir une imagerie claire des armatures métalliques de la structure.

Champ d’application

Un sondage au Ferroscan peut avoir diverses utilités. Un tel sondage structure peut effectivement permettre de localiser les armatures métalliques dans le béton ou encore de déterminer l’enrobage des aciers.

Cette opération peut alors précéder les éventuels sondages destructifs. En cas de carottage, cela permet notamment de cibler une zone éloignée des armatures pour ne pas affecter la solidité de l’ouvrage. De manière plus générale, un sondage Ferroscan va permettre une reconstitution du plan de structure, ce qui s’avère très utile en l’absence de plan de construction.

Notez que les essais pachométriques servent beaucoup dans les missions de diagnostic balcon et de reconnaissance de structure.

Essais au scléromètre

Sondage structure bâtiment avec un scléromètre

Les essais au scléromètre incarnent un autre sondage non destructif très plébiscité dans le secteur du diagnostic. En l’occurrence, cette opération a pour objectif de cerner le niveau de résistance du béton. Pour ce faire, il est possible d’utiliser un petit appareil capable de projeter une bille d’acier sur la surface en béton.

Principe de fonctionnement

Si vous n’avez jamais vu de scléromètre, il s’agit d’un petit appareil ressemblant à un gros stylo. En réalité, c’est un dispositif équipé d’une bille métallique destinée à se projeter sur le béton et à rebondir. La valeur du rebond permet alors de cerner le niveau de résistance du béton.

Comme vous le comprenez, ce type de sondage structure bâtiment s’avère relativement simple et rapide à réaliser. Cette méthode est d’ailleurs pratique pour les zones difficiles d’accès.

Scan au radar

Le radar de structure s’emploie la plupart du temps en complément au Ferroscan. Sa précision redoutable le rend d’ailleurs incontournable lors de toute mission de reconnaissance de structure. Un tel appareil permet de localiser les armatures métalliques et câbles de précontrainte. De plus, il peut mesurer l’épaisseur du béton. Ceci s’avère par exemple utile pour les dalles, dallages et voiles.

Sondage de structure sur un bâtiment: BIBTP à votre service

Votre ouvrage nécessite un sondage structure ? Vous pouvez alors vous appuyer sur notre équipe pour une telle opération. En l’occurrence, nous disposons d’une grande expérience dans ce domaine. De plus, nous possédons tout le matériel nécessaire pour prendre en charge un sondage de structure. En l’occurrence, nous sommes capables de procéder aussi bien aux essais destructifs qu’aux essais non destructifs. Pour ce faire, BIBTP dispose notamment d’un Ferroscan, d’un radar de structure ou encore d’un scléromètre.

Notez d’ailleurs que notre bureau d’étude est également capable de mener tous les essais en laboratoire, qui seraient nécessaires. Ainsi, nous pouvons vous offrir un accompagnement complet en matière de diagnostic structurel.

Une intervention sur tout type d’ouvrage sur l’ensemble de l’hexagone

Notez que notre équipe peut intervenir sur l’ensemble du territoire français. De plus, nous sommes en mesure de travailler sur des ouvrages en tout genre. Cela inclut les bâtiments industriels, les châteaux d’eau, les ponts, les ouvrages maritimes, les ouvrages d’art, les bâtiments résidentiels, etc. De manière plus spécifique, notre attention peut se porter sur les balcons d’une construction. Ainsi, BIBTP peut intervenir dans le cadre d’un projet de réhabilitation, de changement d’usage ou encore après l’apparition de désordres.

Quelques références de sondage structure bâtiment 

En matière de sondage structure, notez que nous avons une grande expérience. Nous avons par exemple procédé à un tel sondage dans le cadre d’un projet de réhabilitation du site industriel de Logistique Pantin. Plus exactement, nous avons mené plus de 150 sondages structurels. Dans ce contexte, nous avons notamment sondé les poutres et la dalle de la construction.

Après l’apparition de désordres sur les balcons d’un immeuble parisien, notre équipe fut également amenée à procéder à un sondage de structure. Parmi les investigations réalisées, nous avons notamment effectué un scan au radar et un sondage Ferroscan. De plus, nous avons fait des essais au burineur dans l’objectif de déterminer l’état des aciers et leur diamètre. Après d’autres analyses complémentaires, nous avons pu identifier la capacité portante des balcons et des solutions de réparation. N’hésitez pas à consulter nos références.

Vous avez besoin d’un bureau d’étude spécialisé en diagnostic structure et sondage structurel, inspection ouvrage d’art ou encore en essais laboratoire ? Faites appel sans hésiter à BIBTP !