Diagnostic de balcon

Vous souhaitez trouver un bureau d’étude spécialisé dans le diagnostic de balcon ? Dans cette hypothèse, vous pouvez vous tourner sans hésiter vers BIBTP ! En l’occurrence, un balcon peut présenter divers désordres tels des fissures, des éclats de béton en nez de balcon ou encore une corrosion des aciers alors apparents. Sachez d’ailleurs que certaines anomalies peuvent amener jusqu’à l’effondrement, devenant ainsi un problème de sécurité. Si vous relevez certains désordres, vous pouvez donc contacter notre équipe. Bien évidemment, nous pouvons également intervenir dans d’autres circonstances. Contactez-nous !

Les balcons : une question de sécurité

Un balcon représente un élément d’architecture particulièrement important dans une construction. Généralement en béton armé, celui-ci doit faire preuve d’une grande solidité afin de supporter le poids de plusieurs personnes. A savoir, sa conception dépend toutefois du système constructif du bâtiment et des matériaux retenus. Ainsi, si la plupart des balcons actuels sont en béton armé, il en existe également en bois ou en métal. Quoi qu’il en soit, les balcons sont soumis à une réglementation stricte puisqu’ils touchent à la sécurité des personnes. Dans ce contexte, un diagnostic de balcon représente une question de sécurité !

Des défauts de réalisation possibles

A savoir, l’âge d’un ouvrage ne présage pas forcément de la solidité d’un balcon. Bien évidemment, le temps ne joue pas en faveur d’une construction, quelle qu’elle soit. Et les balcons ne font pas exception à la règle puisqu’ils sont soumis aux intempéries, à la pollution et à d’autres agressions extérieures. Ainsi, au bout de 30 à 40 ans de vie, les risques d’effondrement s’avèrent particulièrement élevés. Toutefois, des balcons récemment construits peuvent également manquer de solidité. Des accidents ont d’ailleurs été enregistrés sur des ouvrages neufs. En effet, les défauts de réalisation sont possibles. D’ailleurs, notez que le défaut de ferraillage incarne la cause la plus courante d’effondrement. Cela peut par exemple provenir d’une erreur de lecture des plans avec une confusion entre lit supérieur d’armature et lit inférieur. Si vous avez la moindre inquiétude, même s’il s’agit d’une construction neuve, n’hésitez donc pas à entreprendre un diagnostic de balcon.

Une détérioration dans le temps

Si les balcons neufs peuvent s’effondrer, il en est de même pour les balcons anciens. Comme évoqué, ces éléments d’architecture s’usent au fil du temps à cause des diverses agressions extérieures. Ainsi, il convient de prévoir un diagnostic de balcon régulier pour prévenir tout accident. Pour information, s’il s’agit d’une copropriété, le syndic de copropriété porte généralement la responsabilité de la  maintenance du balcon. En effet, même si le propriétaire en a la jouissance, les balcons relèvent des parties communes. En revanche, le propriétaire doit en assurer l’entretien courant : nettoyage régulier, vérification de l’absence de fuites, etc. Au-delà d’une inspection régulière, certaines situations exigent un diagnostic de balcon sans délai.

Quand s’alarmer ?

Certaines circonstances nécessitent en effet de s’inquiéter et de mener un diagnostic de balcon le plus vite possible. C’est par exemple le cas, si vous constatez des désordres. Notez que les anomalies peuvent s’avérer variées. Vous pouvez constater des fissures perpendiculaires ou parallèles à la façade. Les armatures peuvent également devenir apparentes tout en montrant des signes de corrosion. Ensuite, il peut y avoir des éclats en nez de balcon ou en section courante. Si vous sentez des vibrations lorsque vous sautez sur votre balcon, il faudra aussi vous inquiéter. Même chose si le garde-corps s’avère instable. Vous faites face à ce type de désordre ? Contactez au plus vite notre cabinet d’étude technique pour un diagnostic de balcon ! Voir également le diagnostic pour Château d’eau.

Diagnostic de balcon : en quoi ça consiste ?

Un diagnostic de balcon suit l’objectif d’identifier son état actuel. En cas de désordre apparent, un tel audit servira également à cerner la pathologie ou l’origine de l’anomalie. Ainsi, des travaux de renforcement ou de consolidation pourront être préconisés afin de solutionner la situation. Pour ce faire, la réalisation du diagnostic de balcon suit une certaine méthodologie.

Le déroulement d’un audit de balcon

Un diagnostic de balcon se décompose généralement en plusieurs étapes. La première consiste à inspecter visuellement l’ouvrage afin de détecter les éventuels désordres ou d’avoir un premier aperçu de son état. Ensuite, si possible, il convient de réaliser une étude documentaire. Puis, des sondages pourront s’avérer nécessaires tout comme des contre-calculs.

Inspection visuelle

Un diagnostic de balcon commencera généralement par une inspection visuelle. Cette étape permettra d’avoir un premier aperçu de la situation et de l’état du balcon. Les désordres apparents pourront ainsi être répertoriés.

Étude documentaire

Une étude documentaire a également son utilité lors d’un diagnostic de balcon. Ce faisant, il sera possible de récolter des informations techniques sur la construction et plus particulièrement sur les balcons. Bien évidemment, cette étude s’avère réalisable seulement si les documents relatifs à la construction sont disponibles.

Sondages structurels

Ensuite, pour cerner l’état d’un balcon, il faudra sans doute prévoir des sondages structurels. A savoir, des essais destructifs accompagneront très probablement les sondages non destructifs opérés. Parmi les sondages fréquents, nous pouvons citer le sondage par Ferroscan, le scan au radar ou encore l’essai au scléromètre. Pour préciser, tous ces sondages s’avèrent non destructifs. Ils peuvent alors être menés grâce à un matériel bien particulier. Quant aux sondages destructifs, ceux-ci se matérialisent notamment par des carottages ou des burinages. A savoir, nous rebouchons toujours les trous occasionnés par les sondages destructifs. De plus nous veillons à chaque fois à les réaliser de manière à ne pas porter atteinte à la solidité de l’ouvrage.

Contre-calculs

Après les sondages, des contre-calculs pourront être effectués afin d’évaluer la capacité portante du balcon. Cela pourra également servir à justifier les désordres identifiés. Pour un diagnostic de balcon, vous pouvez en tout cas faire appel à BIBTP. Plus généralement, vous pouvez nous contacter pour un diagnostic de structure, un diagnostic de dallage quant à votre immeuble. Notez d’ailleurs que nous intervenons sur tout type de structure : immeubles mais également châteaux d’eau, ouvrages maritimes, etc. Contactez-nous !

Les bonnes pratiques :
  • Gardez toujours un œil sur votre ouvrage
  • Contactez-nous en cas de doute
  • En savoir plus
Diagnostic de balcon